Robert ENGELS (1866-1926)
Le Passant

1898

Lithographie

40×30,6 cm

Signée en bas à gauche dans la planche « ROBERT ENGELS »

Timbre sec de L’Estampe moderne en bas à droite dans la marge

250 

Déjà vendu

Loading...

Cette lithographie en couleurs intitulée Le Passant de Robert Engels fut publiée en mars 1898 dans le onzième numéro du mensuel artistique L’Estampe moderne .

Avec ses 24 numéros parus entre mai 1897 et avril 1899, L’Estampe moderne ambitionnait de rendre accessible à tous l’art de l’estampe. Exécutées par les principaux artistes-graveurs de l’époque, les 100 planches publiées, des lithographies pour la grande majorité, étaient des créations originales inédites. Elles étaient accompagnées d’une serpente, indiquant le nom de l’auteur et le titre de l’oeuvre avec parfois un extrait de poème ou de texte littéraire en rapport.

Dans le cas de cette lithographie, le texte de la serpente reproduit un poème d’Edmond Pilon (1874-1945), dans lequel deux amoureux se terrent dans leur maison dans une forêt alors qu’un inconnu s’approche. Robert Engels en livre une illustration toute personnelle, mêlant influences symbolistes et Art nouveau, dans laquelle deux femmes se tenant la main au premier plan tournent le dos à un cavalier en armure, qui s’éloigne en les observant du coin de l’oeil.