Expositions à voir

Partager cet article

Je ne peux évidemment que conseiller aux amateurs d’art de la Belle Époque d’aller voir les expositions du Petit Palais Boldini, Les plaisirs et les jours et Albert Edelfelt (1854-1905), Lumières de Finlande. Mais ce sont 2 expositions plus confidentielles que j’ai choisi de mettre en avant aujourd’hui.

Jusqu’au 27 juin 2022

Les papiers de Henner. Dessins sur supports insolites
Musée Henner, 43 avenue de Villiers, 75017 Paris

Vous aimez le dessin, alors courrez voir cette petite exposition (une salle) consacrée à la fièvre créatrice de Jean-Jacques Henner, qui utilisait tout ce qu’il avait sous la main pour saisir une idée : journaux, invitations, faire-part, cartes postales, pages de livres et d’agendas et même du papier de verre ! C’est très beau mais aussi très instructif avec des focus sur les matériaux et les filigranes qui intéresseront tous les amateurs d’arts graphiques. Profitez-en pour redécouvrir ce magnifique musée consacré à l’œuvre de Jean-Jacques Henner et installé dans l’ancien hôtel particulier d’un autre peintre, Guillaume Dubufe.

Jusqu’au 2 octobre 2022

Saga familiale : Monet, Hoschédé-Monet et les Butler
Musée de Vernon, 12 rue du Pont, 27200 Vernon

Si vous êtes à Vernon ou dans les alentours, profitez-en pour visiter l’exposition temporaire consacrée à l’entourage artistique familial de Claude Monet au musée de Vernon. Au-delà des chatoyants iris du Jardin de l’artiste à Giverny de Claude Monet (1900, huile sur toile du musée d’Orsay), on peut y découvrir sa paternité artistique. En particulier, les œuvres de Blanche Hoschédé-Monet (1865-1947) ne sont pas sans rappeler celles de son illustre beau-père, dont elle fut l’assistante et l’élève. L’exposition présente également l’art plus singulier du Théodore Earl Butler (1861-1936), qui évolua au fil des ans entre impressionnisme, pointillisme et symbolisme. Membre de la colonie de peintres américains venus s’installer à Giverny, il épousa en 1892 la belle-fille de Monet. Son fils, James Butler (1893-1976), poursuivit la lignée artistique dans une gamme chromatique plus vive, marquée par le fauvisme et l’expressionnisme. 

Après votre visite de l’exposition, ne manquez pas de parcourir les collections permanentes du musée qui incluent des œuvres impressionnistes et post-impressionnistes, quelques artistes nabis notamment, ainsi qu’un bel ensemble d’art animalier.

Nos autres articles

Tous à Cabourg!

Encore quelques semaines pour découvrir l’accrochage 2023 de la Villa du Temps retrouvé.

La suite »

Expositions à voir

Je ne peux évidemment que conseiller aux amateurs d’art de la Belle Époque d’aller voir les expositions du Petit Palais Boldini, Les plaisirs et les jours et Albert

La suite »